L’Ardèche méridionale regorge de musées à découvrir :
. L’Histoire : l’archéologie, la préhistoire, la paléontologie, la géologie, la Caverne du Pont d’ Arc, l’époque gallo romaine, l’architecture médiévale et religieuse
. Les métiers de la terre: le moulinage, la filature, le travail de la soie, la broderie, la dentelle, le travail de la laine, la taille de la pierre, les arts et traditions populaires, le charronnage, la papeterie Canson, la châtaigneraie, la viticulture et la distillation, l’oléiculture, l’apiculture, la sylviculture et tous les produits de terroirs (vin, miel, truffes, liqueurs, les dérivés de la châtaigne).
. Les plus insolites : musées du facteur, de l’œuf décoré et de l’icône, le faunique sur les insectes, l’auberge de Peyrebelle, le musée Ollier, père de la chirurgie osseuse.
. Les chapelles et sites religieux Cistercien ,Bénédictins, Protestants, Catholiques.
. Les Châteaux et demeures seigneuriales : prés de 15 lieux à visiter.
. Le musée départemental de la Résistance en Ardèche
. Les grottes et avens : Densité unique en Europe, se visitent à pied ou en spéléo.
. Le chemin de fer : découverte de la montagne en train à vapeur ou autorail des années 50 .
. Les visites commentées de villages riches en passé historique .
. Les marchés d’ été , de Noël, foires à la brocante .
Sans oublier les concerts de musique de tous styles qui ont lieu l’été dans les villages…

TOURISME THERMAL
. De part son héritage volcanique, l’Ardèche thermale est connue depuis les romains. Trois sites proposent divers types de cures axés sur la rhumatologie, la dermatologie, la remise en forme, détente et beauté. Forfaits et mini cures sont proposés toute l’année dans des eaux bicarbonatées ou sodiques à 53 degrés.

Comments are closed.